vendredi 28 juillet 2017

Test : La robe Bad Nymphea de Noir Handmade



C'est une boutique que nous ne connaissions pas du tout qui nous a fait parvenir la robe Bad Nymphea de Noir Handmade. Top Intime. Ils ont une deuxième activité de production de films X. Nous vous laissons découvrir tout cela sur leur site. Mais revenons à cette tenue.

Elle nous faisait de l'oeil depuis un bon moment. Nous n'avions jamais eu l'occasion de la croiser lors de nos différentes visites de sexshops. Et pourtant, nous la voyions régulièrement sur les sites internet.

Compte tenu de sa forme, nous pensions qu'elle était importable. La photo sur les différents sites de vente est comme toutes les autres. Fortement retouchée. Et nous redoutions de tomber sur un produit de mauvaise qualité, mal coupé, ...

Malgré tout, nous nous sommes lancés.




Packaging :
Tout comme notre premier article de chez Noir Handmade, la combinaison Charline noire, le packaging est réduit à sa plus simple expression. Un sachet en plastique transparent. Accompagné d'une carte de visite noire. C'est dommage parce que, compte tenu de sa forme, il sera difficile de la mettre dans une penderie.


Matière :
En haut, un voile transparent très fin. En bas, 80% polyester - 20% élasthanne. Une matière souple qui s'adapte à tous les morphologies. Les experts en marketing lui ont donné le nom de Wetlook. Le haut s'accroche (et se détache) très facilement grâce à des crochets type soutien gorge. Se posant bien sur le cou, sans le serrer.


Silhouette :
Le bas moule particulièrement les hanches. Vous voyez jessica rabbit ? Et ce, jusqu'aux cuisses. Ensuite, la robe s'évase jusqu'à quasiment traîner par terre. Ce qui n'a pas empêché Pa de se déhancher sur le dancefloor. La ligne à la taille est élastique. Ce qui permet de la placer plus ou moins haut sur les hanches. Pa me souffle le terme "forme sirène".
Je finis par le haut, parce que c'est là que la robe exprime son potentiel érotique au maximum.
Le dos est nu jusqu'au creux des reins laissant voir les fossettes sacro iliaques sans souci. Et si vous vous penchez un peu trop, la raie des fesses devrait faire son apparition. Devant, le voile est parfaitement coupé. Suffisamment large pour que la poitrine ne s'échappe pas sur les coté. Et suffisamment vaporeux pour que la poitrine ne soit pas plaquée contre le tissus. Les tétons ne se devinent, alors, plus qu'ils ne se voient (sauf si vous renversez une bouteille d'eau dessus. cf. découverte du club Elixyr)


Efficacité :
Toutes ces photos ont été prises lors d'un shooting sauvage dans les rues du Mans. Entre deux averses et deux coups de vent. Et je suis tellement content de cette séance que nous vous publierons surement la suite prochainement.

Mais pour le test en club ? Si je mettais un peu de suspense?

Ça me permettra de prendre le temps de rédiger le récit de la soirée pendant laquelle nous l'avons testée. La découverte du club Elixyr (17). Une soirée avec un couple d'amis très coquins.



Conclusion :
Cette robe Bad Nymphea de Noir Handmade est volcanique. Elle offrira son potentiel maximum pour les femmes qui ont un joli dos et des hanches rondes. Ce n'est pas le coté face qui est mis en valeur. Plutôt le coté pile. Seul bémol : impossible de la ranger sur un cintre. Mais le pliage est aisé.

Merci à top-intime.fr de nous avoir envoyé cette tenue. Ils sont rapides et très discrets. Les prix sont raisonnables.



1 commentaire :

Anonyme a dit…

Superbes photos. Attention a la balance des blancs par contre: Lightroom est la solution!