mardi 7 février 2017

Shooting sexy dans la rue

Le 6 décembre dernier, Réos nous défiait. Ce photographe que nous apprécions particulièrement venait de faire une séance photo dans les rues de Nantes. Une collaboration avec la boutique de lingerie de créateurs l’Effrontée.

Il nous demandait donc de faire comme lui : une séance photo en lingerie dans une rue fréquentée.

Ne souhaitant pas trop nous exposer, nous nous sommes permis (avec son accord) de modifier légèrement les termes du défi. Ainsi, nous avons décalé le shooting en pleine nuit. Ce fut donc une séance photo en lingerie dans une rue habituellement fréquentée.

La rue des Minimes est la rue la plus commerçante du Mans. De nombreuses grandes enseignes y sont installées.

Le shooting fut express. Malgré l'heure très tardive (4h du matin), il y avait quelques passants. Et le froid de ce mois de décembre ne nous incitait pas à rester trop longtemps.

Voici donc deux clichés de cette folle expérience.


Ce fut une expérience inédite. Un moment que nous évoquons avec des étincelles dans les yeux.




4 commentaires :

Emmanuel a dit…

Très belles images! La belle est sur ses gardes, on dirait! :-)

Wild lingerie a dit…

Cette expérience a du être très exaltante malgré le froid ambiant.
L'ensemble de lingerie est très sexy et tout aussi bien porté. Les photos nous évoquent une apparition, une femme fatale en bas et lingerie transparente, brisant une ambiance nocturne habituellement bien plus banale. Bravo :)
Nathalie

Emmanuel a dit…

Oui exactement! on aimerait en savoir plus sur les sensations ressenties par le modèle en cet instant!.... Petite question: y avait-il des caméras de surveillance dans la rue? Peut-être ne vous êtes pas posés la question? Bises
Emmanuel

Pa Laume a dit…

Wild Lingerie :
Une expérience que nous renouvellerons avec grande excitation.
Un moment des plus coquins malgré le froid piquant.
Cette fois-ci, le but n'etait pas de mettre la lingerie en valeur, mais sait-on jamais, peut etre l'occasion une autre fois.

Emmanuel :
Sur ses gardes. Evidemment ! Pas foncièrement envie de se faire surprendre par des fêtards nocturnes.
Mais l'idée principale était d'exciter mon coquin. Et le surprendre. Lui faire prendre conscience que je pouvais oser faire cela.

Quant aux caméras de surveillance, le chapeau à bord large n'est pas là par hasard.