mardi 8 mars 2011

Soirée couple à l'Atlantide Sauna

Suite à notre précédente visite, nous étions conviés à découvrir l'Atlantide Sauna avec une vraie clientèle.

Non pas que les patrons ne soient pas sympas, mais nous préférons largement nous détendre dans un sauna ou un hammam.

Nous avons passé la semaine précédant cette sortie à essayer de trouver une baby-sitter. Et puis, nous avions contacté tour à tour des connaissances libertines pour les inviter à nous rejoindre.

Vous saviez vous que les libertins et les baby-sitters prenaient aussi des vacances?

Le jour J enfin arrivé, nous sommes d'humeur joyeuse. Notre dernière escapade coquine est loin et cela nous fait du bien de nous retrouver tous les deux sans enfant.

En voiture, nous discutons de tout, de rien et surtout pas de l'adresse que nous n'avons pas prise avec nous.
Le GPS arrivera bien à trouver la gare de Lyon, notre mémoire nous aidera pour les derniers mètres.

Nous tournons à la recherche d'une place sans avoir encore trouvé la rue de l'Atlantide quand enfin il nous semble reconnaître des repères familiers. Nous nous engageons dans la rue, et nous garons juste en face de l'établissement. Cette soirée démarre sous les meilleurs hospices.

Nous franchissons la première porte, et attendons dans le sas surchauffé. Nous entrevoyons le bar, et, contrairement à la dernière fois, quelques visages sont présents.
Cette soirée réservée aux couples est un vrai pari pour ce club qui d’habitude fait le plein grâce aux hommes et aux couples disons plus aventureux.
A l’intérieur, on nous remet deux serviettes et un paréo pour Pa. Nous filons nous changer immédiatement. Le vestiaire est en plein passage. Au centre de l’établissement. Entre le bar, les coins câlins supérieurs, les inférieurs, le sauna et le hammam. D’un point de vue hygiénique, je ne suis pas rassuré. Nous nous enroulons dans nos serviettes et quasi immédiatement voyons arriver l’un des employés pour nettoyer le sol.
Nous sommes d’un coup beaucoup plus rassurés.

Les douches sont à une température idéale. Nous en profitons et laissons le désir monter doucement. A nos cotés, des couples commencent également à s’encanailler. Certains nous font des avances que nous refusons poliment et allons nous assommer dans le hammam.

L’odeur mentholée nous prend au nez et progressivement nous nous habituons. Encore une fois, le lieu est propre. Les murs sont sains, les assises aussi. Il n’y a pas cette sensation bizarre (que je ne sais décrire) que l’on peut ressentir en touchant les murs des douches ou du hammam du Moon city.

Nous discutons agréablement avec un couple. Ils sont en pleine découverte du libertinage. Leurs enfants sont grands, et depuis un mois, ils enchainent les clubs libertins parisiens. Une seconde jeunesse en somme.
Une fois repus de cette vapeur, nous retournons sous la douche pour continuer les délices que nous avions commencés un peu plus tôt.

Pa s’agenouille devant moi et entreprend de me dresser. Vaincu, je ne peux lui résister et me laisse aller au plaisir qui m’envahit. Je sens des spectateurs derrière nous, mais je ne peux me résoudre à les regarder et surtout prendre le risque de me déconcentrer. La fin arriverait bien trop tôt.

A quelques secondes de ma jouissance, Pa se relève et affiche son sourire le plus coquin. Madame va jouer avec mes nerfs ce soir.

Nous allons alors découvrir le sauna. Tout comme le hammam, les dimensions du sauna sont inférieures à celles du Moon City. Mais la chaleur y est tout aussi relaxante. Quelques minutes suffisent à finir de nous mettre en ébullition.

Nous faisons le tour des coins câlins. Et nous retrouvons dans la salle télé. Mais je ne m’y sens pas à l’aise. Trop de lumière et ces sexes en gros plans ne sont pas à mon gout.

En sortant, nous croisons un couple accompagné d’une jeune fille (seule ou en couple, mais nous n’avons pas vu son homme) qui s’engouffrent dans un des coins câlins et ferment la porte. Dommage. Nous aurions bien voulu apprécier le spectacle et encore plus les rejoindre.

Nous repassons par le vestiaire (décidément toujours aussi propre) et descendons l’escalier. Lors de la soirée presse, une pièce avait éveillé ma curiosité. Et Pa, une autre. Nous sommes seuls en bas. Nous allons donc pouvoir tout essayer.

Honneurs aux hommes. Puisque Pa veut se garder son test pour la fin.

J’entre alors dans cette petite pièce équipée d’un sling. C’est la première fois que nous en voyons un. Nous ne savons pas vraiment comment s’installer. Et le résultat, pour elle comme pour moi, n’est pas des plus confortables.

Contrairement à la photo du sling de wikipedia, les fixations au plafond sont beaucoup plus proches les unes des autres et une fois assis, on se sent compressés. Mais je l’avoue, Pa était à la hauteur idéale pour que je la pénètre. Et en donnant un mouvement à la balançoire, je pouvais laisser se faire les allers-retours sans rien toucher. Des sensations tactiles uniquement sur mon sexe. Un régal.

J’aide ma belle à s’extirper de cet engin de torture, et continuons notre visite. Nous allons à l’autre extrémité du sous-sol et elle me pousse au fond d’un couloir sombre. Elle me laisse là tout seul. Je m’avance vers une vitre et je découvre ma douce entrer dans une pièce contigüe.

Elle commence alors à danser lascivement, passant la main dans ses cheveux, caressant sa poitrine et son sexe. Le spectacle est intenable et je ne peux m’empêcher de sortir mon sexe pour me soulager.

Mais la vision ne dure pas longtemps. Et rapidement, nous essayons un accessoire qui fait parti de nos fantasmes depuis bien longtemps.

Un glory hole.

Collé contre la paroi, je fais passer mon sexe dans un trou. Les sensations sont incroyables. Cela fait très longtemps que nous n’avons pas fait l’amour dans le noir. Et je redécouvre les émotions provoquées par cette stimulation à l’aveugle. Je ne sais si ce sont ses doigts, sa bouche ou son sexe qui me donnent tant de plaisir. Seul le bruit de l’employé venu nettoyer les pièces que nous venons de tester vient troubler le silence.

Une fois de plus, je suis au bord de l’orgasme. Et elle m’y laisse. M’attrape par la main, et me fait remonter au niveau supérieur.

Nous regardons autour de nous, le club se vide. Nous nous éclipsons dans un petit coin câlin et cette fois, je ne me laisse pas faire. Je la couche et entreprend de lui rendre la monnaie de sa pièce. Autour, les gémissements de nos voisins de cellules viennent se mêler aux soupirs de Pa. L’endroit est exigu, mais l’excitation est telle qu’il nous faut peu pour nous faire partir.

C’est enlacé que nous reprenons notre souffle. Il n’est pas tard. A peine 23h, déjà l’heure de partir, puisque le club va fermer ses portes.

Le temps pour Pa de se sécher les cheveux avec un sèche-cheveux prêté par le club (assez rare pour le signaler) et nous reprenons la route.

C’est sur, nous reviendrons pour une autre soirée couple.

Les plus :
 Hygiène irréprochable
 Installations de qualité
 Personnels aux petits soins
 Très bonne ambiance
 Tarif ridiculement bas compte tenu des prestations. (20€)

Les moins :
 Club un peu petit. Manque d’un bon jacuzzi
 Clientèle un peu sporadique pour cette première soirée couple. Nous ne doutons pas que la prochaine sera plus fournie.
 Horaires trop restrictifs.


Qui vient avec nous la prochaine fois?

12 commentaires :

Anonyme a dit…

Vos témoignages sont toujours très intéressants et nous donnent envie de vous suivre dans cet univers coquin...

Avez-vous des conseils "pratiques" à donner à un couple qui tenterait l'aventure dans un sauna libertin pour la première fois ?

Nous connaissons déjà l'univers des clubs libertins, mais pas encore du Moon City qui met les personnes à nu...

Merci de votre réponse :-)

Coquinement,

C&P

Elle a dit…

Pourquoi pas nous???
:)))

bizz a vous 2

Anonyme a dit…

Bonjour,

Ce petit mot de la part du couple qui s'est enfermé dans une pièce pour jouer en trio avec une demoiselle... Tout d'abord, merci pour votre blog, puisque c'est à lui que nous devons cette escapade au sauna Atlantide.
Vous l'aurez compris, nous sommes des timides, et n'avons pas osé nous signaler dans les commentaire de votre premier billet à propos de ce nouveau lieu.
Vous avez parfaitement décrit l'endroit, l'expérience fut des plus délicieuses (en l'occurrence, c'est monsieur qui écrit : l'on devinera aisément que j'ai fréquenté le paradis ce soir là :-))

Nous pensons y retourner pour la prochaine soirée couple (normalement, encore une fois à trois). Peut-être aurons nous l'occasion de nous croiser et d'échanger... quelques mots ?
Et peut-être que cette fois la porte restera ouverte ?

Emmanuel a dit…

Un grand merci pour ce récit, très excitant et très réaliste à la fois, comme toujours lorsque vous nous faites partager vos expériences. On en perçoit à la fois toute l'intensité et tout ce qu'il faut de communication et de travail à l'intérieur du couple pour en arriver là. Nous en sommes encore très loin mais ce sont des récits comme celui-là qui nous font avancer. Nous brûlons de découvrir un jour le "glory hole". Bises coquines

Curiosités & Gourmandises a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Curiosités & Gourmandises a dit…

Agréable de visiter les lieux grace a vos yeux..tentant...

Curiosités & Gourmandises a dit…

coucou...on se tiens au courant quand il ya une soirée couple..
bises douces
Alex et Frank

Mignon a dit…

Nouveau dans l'univers du libertinage (jamais allé dans un quelconque lieu libertin), c'est avec plaisir que je vous accompagnerai pour votre prochaine fois.

Dites-moi juste comment vous contacter (vous pouvez m'envoyer un mail à l'adresse qui devrait s'afficher)

a dit…

Oups, je dois m'être trompé. Là, vous devriez avoir la bonne adresse.

Palaume a dit…

Je découvre tous ces messages à l'instant alors qu'ils ont plus de 7 mois.

J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur. Et que les propositions lancées par certains restent d'actualité.

Anonyme :
Merci pour le compliment. Nous faisons de notre mieux pour vous restituer notre vécu. Le premier conseil est de communiquer. C'est à dire : dire ce que l'on pense et savoir écouter l'autre - peu importe ce qu'il est dit.

Pour d'autres conseils, je vous dirige vers le reste de nos récits. En les lisant, vous comprendrez comment nous appréhendons le libertinage. Mais c'est à chacun de construire sa propre façon de plonger dans ce monde.


Elle :
Nous allons regarder votre blog de près.


Anonyme :
c'est vraiment envers vous que j'ai le plus de remords à avoir mis autant de temps à répondre.
Je l'avoue, je ne me souviens plus de vos visages. Mais, il me reste cette impression que votre beauté nous avait marquée.
J'espère que vous lisez encore notre blog. Et que vous verrez ce petit commentaire.
Mais, à ma connaissance, il n'y a pas eu de nouvelles soirées couples. On croise les doigts.

Emmanuel :
Pour une première experience de glory hole, j'en garde un souvenir particulier. Le fait que je savais aussi très bien qui était la personne de l'autre coté de la paroi.

Curiosités & Gourmandises :
Nous arriverons un jour à nous croiser. J'en suis sur.

Mignon :
Lisez notre blog. Vous comprendrez que les hommes seuls ne font pas partis de nos recherches.

Anonyme a dit…

Bonjour a vous

Nous sommes un couple illégitime de 21 ans (pour mademoiselle) et 25ans (pour monsieur), et nous souhaiterions découvrir le monde du libertinage. Mais nous sommes un peu timide, et souhaiterions un guide afin de nous éviter les écueils et pièges.

Accepteriez vous de nous aider ?

Anonyme a dit…

Aimerais bien vous accompagner