mercredi 18 novembre 2009

Art en capital

Avant de partir en vacances (et de profiter de notre lieu de villégiature pour faire quelques photos), j'avais promis à un ami de passer voir son œuvre exposée au grand palais pour l'exposition Art en Capital.

Nous ne sommes pas de grands connaisseurs d'art, mais nous l'apprécions. Nous ne connaissons pas les courants, les techniques, …

C'est donc avec un œil ingénu et candide que nous nous y sommes rendus.

Au final, l'une des plus impressionnantes collections que nous avons vues jusqu'à maintenant. Pourquoi ?

Parce que cette évènement expose des artistes très (trop) débutants et des artistes confirmés, parce qu'il y en a 2 000, parce que ce n'est pas une galerie mais une exposition. Pas d'acheteurs, et surtout pas de vendeurs.

Pas très libertin et coquin jusqu'à maintenant, ce billet ne le sera pas beaucoup plus dans sa suite.

Ce qui me fait l'écrire aujourd'hui, c'est le fait qu'on se soit rendu compte lors de nos pérégrinations entre les œuvres que notre œil était le plus souvent attiré par le nu et la représentation des plaisirs charnels.

Ce jour là, aucune envie de chercher du regard des libertins au hasard d'un détour, mais le désir de partager, en couple, des plaisirs visuels voluptueux.

Compte rendu de notre visite en quelques photos. (Excusez-nous par avance pour la qualité des photos, mais un BlackBerry n'a pas encore le rendu d'un reflex)



PS : Nous n'avons pas relevé le nom des artistes. Pourtant, ces œuvres nous donnent, aujourd'hui, envie d'en savoir plus sur eux.

6 commentaires :

Mel' Ody a dit…

Pas si mal les photos, et très sympathiques ces nus. Kees et moi aussi on remarque que nos yeux se portent de plus en plus facilement vers ce genre d'œuvres lors de diverses expositions...

Douces tentations a dit…

Comment cela, vous n'avez pas eu envie de jouer au regard en ce lieu mettant les corps à nu?
Remarque, je dis ça pour titiller nous ne sommes pas "constamment entrain de penser aux plaisirs de la chair et encore heureux nous en serions rendus à l'état de bêtes...
C'est toujours très intéressant ce genre d'expo ainsi que de nous relater un autre aspect de vos activités...
Nous sommes tant de choses.
Bises à vous deux
Anis

Palaume a dit…

Mel'Ody :
Grande question : Est-on attiré par le nu car nous sommes libertins OU sommes-nous libertins parce que nous sommes attirés par le nu?

Douces tentations :
Notre jeu du regard se joue avec des partenaires au courant et consentant. Déjà que nos 2 uniques essais n'ont pas porté leurs fruits, je ne parie pas beaucoup sur un échange de regard aux hasards. Eternel souci des libertins : Trouver des compagnons de jeu.

E et C a dit…

c'est bien aussi de souffler de temps en temps... ;-) au plaisir de vous relire.

FLOW a dit…

J'aime bien le bronze (en bas à droite...on la croirait en chocolat, et pour ne rien vous cacher, j'ai honte d'avouer que suis capable de l'impossible pour une simple tablette chocolatée ! ;-)

Palaume a dit…

E et C :
Au plaisir d'avoir de nouveaux commentaires tres bientot.

FLOW :
Pa adore le chocolat, mais elle sait se retenir.
quant à moi, je fais parti des rares à ne pas aimer cela.
Ca en laisse plus pour les autres.