jeudi 3 septembre 2009

Gite libertin et comparatif des sex-shops de Pigalle

Au hasard de nos balades virtuelles, nous avons fait la connaissance d'un couple qui possède des gites du coté d'Annecy.
Particularité importante : ils souhaitent transformer leur gite "classique" en gite "libertin". Charmants et sympathiques, ils nous ont proposés de les rejoindre pour une semaine de vacances. Semaine pendant laquelle nous pourrions faire quelques photos des lieux, évoquer la future décoration et travailler sur la construction du site internet.

C'est avec joie que nous avons sauté sur l'occasion.

Nous avons donc profité de notre dernière sortie au Moon City juste avant notre départ en vacances pour faire un crochet par les sex-shops de Pigalle. Nous ne pouvions décemment pas arriver les mains vides pour une semaine de vacances gratuites. (je considère que la création d'un site internet est plus un hobby – à ce niveau en tous cas)

Le but de cette balade? Trouver des petits objets qu'ils pourraient laisser à la disposition de leur client pendant leur séjour, ou qu'ils pourraient offrir à leur arrivée ou leur départ. Rien de trop gros pour ne pas alourdir le prix de la location, et suffisamment générique pour que cela plaise à la majorité.

Nous voila donc en costume et robe au décolleté dans le dos indécent (indécent : adj. Latin indecens, -entis : qui ne permet le port de sous-vêtement en haut ET en bas) à parcourir le boulevard de Clichy à la recherche de l'objet original et/ou pas cher.

Plutôt que de citer tous les magasins dans lesquels nous sommes entrés, j'ai préféré essayer de les classer :

Le Sexodrome : Nous nous sommes garés en face, c'est donc par celui-ci que nous avons commencé, il a droit à sa propre catégorie. Pourquoi? Simplement, parce qu'il est énorme, qu'il se voit de loin et que tout le monde (touristes et débutants) s'y rendent. Nous préférons de loin l'ambiance du sous-sol à celle du rez-de-chaussée. On se sent plus à l'aise et moins sous le regard des hôtesses à moitié nue. Le choix y est énorme. Que ce soit dans les tenues, les sex toys, les jeux, livres et objets divers. Les prix sont corrects mais vous verrez qu'on peut trouver mieux. La décoration est très sobre. Les quelques néons fluo le différencient de votre supermarché traditionnel.
Petit plus : les expositions d'œuvre d'art (photos, peinture)

Les sex-shops traditionnels : Qu'est ce qu'un sex-shop traditionnel? Bonne question. Dans mon esprit, c'est celui dans lequel la plupart des gens ont honte d'entrer (on imagine déjà le représentant de commerce et son imperméable beige qui rentre le regard bas caché sous son chapeau. C'est à cela que ressemblent les sex-shops dans lesquels j'ai pu rentrer dans les villes ou j'ai grandi ou fait mes études. Des villes ou le sexe n'est pas aussi accepté qu'à Pigalle. Nous en avons visité quelques-uns uns. A peine un bonjour, de la musique à fond ou au contraire sans musique du tout. Un ménage très rare, des emballages visiblement déjà ouvert et des étiquettes de prix parfois absentes. Aucune déco.
Les prix y sont exorbitants. Souvent de 2 à 3 fois plus chers qu'au Sexodrome. Mais il est possible de négocier. Avec un peu de patience, vous arriverez peut-être à descendre à un prix raisonnable.

Rebecca Rils : C'est une chaîne de sex-shop qui commence à prendre un peu d'ampleur. Les magasins sont décorés avec gout (parquet, présentoir en bois, …). Nous y avons toujours été accueillis très simplement. Les prix y sont en moyenne inférieure au Sexodrome. A noter que certains magasins ont une spécialité (SM, chaussures). C'est notre sex-shop de référence pour trouver des objets de qualité à un prix raisonnable.

Concorde et les sex-shops de luxe (Yoba, …) : Ils ne sont pas situés à Pigalle mais sont connus de tous. Si je ne me trompe pas, ils sont ouverts à des horaires classiques. Donc impossible pour nous de nous y rendre.
Yoba peut vraiment être traité à part, puisque les produits et les prestations ne sont pas comparables aux précédents de la liste. Mais, je suis très curieux de savoir si Concorde est vraiment plus intéressant que les autres (principalement, Rebecca Rils).

Pour information, l'achat de :
Dés coquins phosphorescents,
D'une tablette de chocolat au gingembre,
D'une petite boite métallique contenant 3 préservatifs,
D'une dizaine de petites dosettes de lubrifiant parfumé,
D'un mini sex toy (très puissant)
nous a couté 26€. Je sais, cela ne se fait pas de dire le prix des cadeaux qu'on offre. Malgré tout, nous avions laissé les étiquettes pour que Karine et Sébastien puisse se faire une idée de ce qu'ils pourraient proposer dans leur gite.

Nous avons aussi pris un flacon de poppers de notre marque préférée pour le faire découvrir à Alex et Frank (et tous nos complices qui le souhaiteront évidemment)

Nous avons eu droit en cadeau à un dé coquin en bois. Peut être le retrouverez-vous bientôt en haute Savoie.

Après ce lèche vitrine, nous avons couru au Moon City, mais ca, vous le savez déjà.