vendredi 6 mars 2009

Poppers

Nous vivons notre sexualité par phase. Des moments ou nous faisons l'amour tous les jours, voire plusieurs fois par jour (Que c'est agréable de pouvoir déjeuner tous les midis en amoureux) et des moments ou nous ne faisons peu ou pas l'amour.

En fait, il en est de même pour les accessoires que nous utilisons. Nous possédons quelques jouets achetés au gré de nos ballades du côté de Pigalle ou avant notre venue en région parisienne. Le premier fut acheté par Pa avec une amie. Nous étions dans un bar avec une bonne vingtaine d'ami(e)s. Elles se sont éclipsés et sont revenues avec un vibromasseur. Nous devions être ensemble que depuis quelques semaines. Nous passions nos moments de liberté au lit. Et cet objet fut largement rentabilisé. Puis abandonné pour quelques-uns uns de meilleure qualité.
Mais je m'éloigne du sujet. J'y reviendrai peut-être.

Tout cela pour dire que nous avons eu une phase poppers. Encore une fois, c'est Pa qui m'a initié. Vous l'aurez surement remarqué; quand il s'agit de se lancer dans l'inconnu, elle est bien souvent la première. Lors de soirées de délires avec ses copines lorsqu'elles étaient étudiantes, elles s'amusaient à entrer dans les sex-shop pour acheter ce produit tant décrié, l'inhalaient et piquaient de sacrés fous rires.

Beaucoup de légendes circulent sur le poppers. Je ne connais pas précisément les effets néfastes sur la santé, mais nous l'employons comme nous pouvons le faire pour la cigarette ou l'alcool. C'est-à-dire de manière très mesurée. Une chose est sure. En cas de prise successive très rapprochée lors d'un rapport sexuel (ou pas), c'est le mal de crane assuré. Tout comme les brulures sur les narines si vous ne faites pas attention.

Ce qu'on ressent est assez difficile mais je vais essayer de faire de mon mieux. Les sensations sont très rapides. Quelques secondes après l'inhalation, on sent une chaleur forte remonter au cerveau. Si vous n'en avez pas trop pris, cette chaleur se diffuse dans la tête, une vague de douceur voile légèrement la vision pendant 1 ou 2 secs. Un sentiment d'euphorie nous empare. Et à chaque fois, nous ne pouvons nous empêcher de nous embrasser. Les quelques minutes qui suivent sont très intenses. Nous nous caressons intensément, nos gestes sont rapides. Pa se déchaine et prend souvent le dessus. Quant à moi, je ne peux me l'expliquer, mais à coup sur, le poppers me donne envie de passer par la petite porte (je n'aime pas le mot sodomie).
Quelques minutes après l'inhalation, les sensations disparaissent petit à petit. Il reste donc à choisir si une deuxième inhalation est nécessaire pour continuer.

Dans notre couple, l'évocation du poppers a tendance a beaucoup plus nous exciter que le fait de parler de sex-toys. Evidemment, parce que l'excitation qu'il provoque est très spéciale.

Les poppers, les véritables, les nitrites d'amyle ou de butyle sont interdits depuis le 22 novembre 2007. C'est quelques jours avant notre première visite au Moon City que nous avons acheté un flacon d'un produit remplaçant avec évidemment quelques autres produits. Peu de temps après, alors que nous cherchions le fameux flacon, nous n'avons pu le trouver. Ce n'est que récemment que j'ai nettoyé les housses de notre voiture, et le flacon devait s'y être glissé puisque j'ai remis la main dessus sous le siège passager.

Nous n'avons pas attendu très longtemps pour l'essayer. Le décor du flacon représente un piment de Cayenne rouge. Et l'odeur qui s'en dégage rappelle effectivement le fruit. Mais l'effet que nous avons ressenti est extrêmement faible. Nous avons donc ressorti notre ancien flacon qui très bientôt ne fera plus aucun effet. Le poppers est un gaz sous forme liquide extrêmement volatile. Il faut donc le garder au frais et bien fermé.

Peut-être un jour irons nous acheter une autre marque. Qui sait ?
En attendant, si vous avez des questions, nous pourrons essayer de répondre avec nos quelques connaissances.

10 commentaires :

MMXVD a dit…

Bonsoir,

je ne sais pas pourquoi mais j'étais sûr que c'était ça! Je n'attendais qu'une confirmation.

Malheureusement, nous ne connaissons pas ce genre de produits. Peut-être que nous essaierons un jour.

A bientôt.
MMXVD95

 Libertango et Lamyss a dit…

Bonsoir à tous les deux,

Une simple question.

Pourquoi recourir à ce genre de substance aussi inutile qu'éphémère ?

Bises libertines

Palaume a dit…

MMXVD : les nouveaux poppers ne contiennent pas les actifs dangereux des précedents.
Enfin tout cela est une question d'ambiance et d'etat d'esprit.

Libertango & Lamyss :
Surement pour les meme raisons que certains d'entre nous fument ou boivent.
Tout comme le poppers, ces substances n'ont d'autre but que de nous faire plaisir. A chacun de ne pas en abuser.

alexandra et franky a dit…

le poppers! oui! ça c'est un truc que j'aimerais bien essayer....ce que signifie le poppers pour moi, sans jms avoir utilisé, c'est: eclats de rires, sensation euphorique courte, et dilatation des orifices...
un jour peut etre..
bises a bientot

Anonyme a dit…

Bonsoir,

Je sais que votre message date d'il y a longtemps et peut être depuis vous avez essayez d'autres marques et trouvez votre bonheur. Mais si ce n'est pas le cas sachez que pour ma part, j'ai été aussi déçue en essayant un des nouveaux poppers, très (voire trop) subtil et volatil MAIS mon dernier achat est de bien meilleur qualité!!

Je suis heureuse d'être tombée sur votre site...
Vos photos son vraiment belles...

Palaume a dit…

Anonyme :
Les poppers ont été interdits. Puis sont de nouveaux commercialisés.
Peut etre as tu essayé leur ersatz pendant cette courte période.

Pour notre part, nous avons retrouvé notre marque de référence.

MMXVD a dit…

Coucou,

je déterre ce post pour poser une petite question pratique. Il est indiqué sur les sites de vente de Poppers qu'on doit le laisser diffuser dans la pièce et non l'inhaler. (contient du Nitrite de Propyle)

Votre avis? (on est sur le point d'en acheter! ;) )

A bientôt.
MMXVD.

Palaume a dit…

MMXVD :
Si vous n'êtes pas pressés, je ferai une réponse dans un nouveau billet.
sinon, par mail.

MMXVD a dit…

par mail, par mail, on les a reçus ce matin! lol (c'est pas à deux jours près non plus! ;) )

Je savais qu'on pouvait compter sur vous. ;)

Palaume a dit…

Le plus simple finalement était peut être de faire un nouveau billet