mercredi 11 février 2009

Les soirées privées : Une idée à envisager.

Suite à notre appel audacieux vers C & O avant d'aller au Moon City, plusieurs SMS ont été échangés entre nous. Le point d'orgue étant lorsqu'ils nous ont proposés de venir nous rejoindre chez nous pour partager une bouteille de champagne.

Nous nous sommes retrouvés dos au mur, pris à notre propre piège.
Nous n'avons pu accepter. Et notre fille fut une très bonne excuse.

Mais une fois de plus, l'adrénaline est montée. Nous adorons cela.

Mais recevoir chez nous, c'est surement encore trop tôt. Nous avons besoin d'être dépaysés. Ce n'est pas nouveau. Et se retrouver dans notre salon avec des amis libertins, c'est peut être quelque chose que nous n'imaginons pas. En grande partie, parce que nous ne voyons pas vraiment comment notre chez nous pourrait être se parer d'une ambiance érotique. Et puis revenir aux lumières crues après une soirée érotique...

Quant aux soirées privées à l'extérieur, nous n'avons pas le même avis. Et Pa est beaucoup plus libérée que moi sur la chose.
Je suis assez réservé sur le sujet. Partir à l'aventure? Oui. Mais pas trop quand même.
Il nous est déjà arrivé de recevoir des invitations de dernière minute pour des soirées privées. Et si nous n'avions pas eu d'enfant, Pa serait parti se changer quasi immédiatement.
Elle adore les surprises, l'inconnu.

Et moi, j'adore quand elle est tout excitée comme cela. Je ne pourrais pas m'empêcher de la suivre.

Tout cela pour dire que nous ferons certainement à l'avenir des soirées privées. Il me reste à trouver le courage.


PS : C&O, va-t-on réussir à se voir un jour?

3 commentaires :

 Libertango et Lamyss a dit…

Bonsoir,

Je pense que vous avez fait un choix judicieux car inviter des gens que l'on ne connait que par sms interposés peut être problématique pour les raisons que vous pouvez imaginer... Le domicile est votre sanctuaire.

Bises libertines

Comme une image a dit…

Les rencontres dans un cadre privé sont, à mes yeux, bien plus riches que les soirées en club. Certes, en club, il y a une certaine ivresse due à cette profusion de corps voluptueux qui fait tourner la tête, mais en petit comité, les moments que l'on vit sont beaucoup plus intenses.
J'ai commencé ma vie libertine par des trios, des quatuors, bien avant d'aller en club où d'ailleurs j'ai mis longtemps avant d'y vivre des moments vraiment beaux.
Comme L&L, je pense qu'il est préférable de ne pas faire la prime rencontre chez soi, même s'il ne faut pas vouloir tout « contrôler ». Pourquoi pas un premier rendez-vous au restaurant, dans un café, voir si le courant passe et ensuite enchaîner chez les uns ou les autres.

alexandra et franky a dit…

bjr,le choix de faire des rencontres libertines en club ou sauna, ou bien ds un lieux intimiste(au dom)appartient vraiment a chacun et nous comprenons les2 demarches! des arguments contre et pour, et c'est une question de "moment" et de personne la plupart du temps!!nous sommes au clair par rapport a l'intimité que nous avons frank et moi chez nous et celle qu'on partage avec des libertins! on fait la part des choses!c'est seulement qu'on est plus a l'aise chez nous...pour le moment..
bisous partout