mercredi 1 octobre 2008

Notre vision du libertinage

Les désirs, les envies évoluent avec le temps.

Et la façon de voir le libertinage aussi. Plus on pratique, plus nos envies deviennent précises.

Cela ne veut pas dire que les mélangistes deviennent échangistes. Mais simplement que l'on sait encore plus précisément comment les mélangistes souhaitent vivre le mélangisme sans forcement devenir échangiste.

Nous avons poussé pour la première fois la porte d'un club libertin, il y a 1 mois. Comme vous avez pu le lire dans ces quelques billets, nous avons eu l'occasion de découvrir quelques facettes du libertinage, et la chance d'avoir des guides qui correspondaient tout à fait à nos attentes.

Certaines des rencontres que nous avons faites nous ont fait prendre conscience d'une chose. Nous aurions beaucoup de mal à coquiner avec des amis. Je ne parle pas d'amis non-libertins. Ca, c'est inenvisageable. Je pense plutôt aux libertins avec qui nous avons discuté tout au long de ce court parcours initiatique. Nous avons du mal à passer d'une position verticale à une position horizontale en quelques minutes. Il nous faut un certain temps pour que ces connaissances redeviennent des inconnus.
Cela ne veut pas dire que nous rejetons en bloc toutes futures rencontres avec des inconnus ou des connus. C'est tout simplement que nous avons besoin de temps pour nous faire surprendre.

Beaucoup s'accorde pour dire que le Moon City est le meilleur club sauna. Je ne peux le confirmer. Mais à la vue des sites internet de leur concurrent, je le comprends.
5 fois en un mois. Nous commençons à nous y sentir chez nous. Et il est là le problème. Nous ne voulons pas nous sentir chez nous dans un club.
Pour nous, le libertinage doit rester une aventure, une découverte, un voyage. Si nous connaissons déjà les péripéties qui nous attendent, comment va t on faire monter l'adrénaline?

Donc à vous qui nous lisez, surprenez nous et nous vous rejoindrons peut-être.